Bleu

Dans la petite bibliothèque, apposée contre quelques livres de philosophie dont la moitié n’a jamais été lue, il y a cette représentation figurative d’un couple dont la peau est grise, comme une photo en noir et blanc. Ils sont parés de bijoux en or et de joyaux colorés. Une impression d’un couple défunt ayant accédé au bonheur éternel s’en dégage. Un mariage éternel. On trouve une image similaire dans la vitrine d’une boutique de bijoux et de vêtements de l’avenue du Mont-Royal. Mais dans cette image, l’homme a la peau bleue, la femme est grise. Contraste mélancolique. La femme n’est plus. Une séparation, un divorce. Une mort. Un deuil éternel.

Impossible de commenter.