Les mondes

23h06. Les violons de Dieu en allers-retours et les guitares qui percent le cerveau, l’habitude acquise de ne plus attendre. Des poussières blanches qui nagent dans l’air semblent approuver les raisons. C’est peut-être l’origine des anges. Tout est si clair. L’ordre et le désordre dans le même seau du retour.

Trois années d’au-delà, disait l’homme au chapeau. Au-delà, il fait parfois trop clair. Regarder le soleil dans les yeux ne fait plus souffrir, mais les ombrages manquent.

Impossible de commenter.