Visage vert

Même sous ta menace et tes injures, même contre ton néant, même contre mon imagination, même, surtout, contre le temps qui nous écartèle en d’autres bras,

je t’aime.

Impossible de commenter.