La tête autour de soi

Si tu savais ce dont tu parles. Moi, je sais bien, mais je n’en parle pas.

Pourtant j’en rêve.

Mais je ne sais pas assez ce que je sais (comme l’océan). Ça devient un peu trop compliqué, savoir de l’intérieur, être un poisson.

Le monde entier se tait lorsque j’écris.

Impossible de commenter.