Troupe de langage expressif sévère

L’homme presque aveugle, dont il était impossible de croiser le regard tellement ses yeux étaient plongés dans un autre univers, devait lire à voix haute la phrase suivante écrite en énormes caractères gras

FERMEZ VOS YEUX

Avec son oeil droit qui se vissait sur la feuille comme une loupe, ce sont les mots suivants qu’il lut

RENDEZ VOS YEUX

Moi, en lisant, j’ai confondu le mot trouble avec troupe.

Nos yeux errants font de la poésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *