Vous avez raison

Sous le tumulus d’Amphipolis, deux sphinx décapités montent encore la garde après 2300 ans. Deux caryatides démembrées soutiennent la voûte, il leur manque le nez. Il reste encore un peu de peinture ocre sur une colonne, en feuilles décoratives qui s’enroulent au cou du marbre. Les pierres des étages supérieurs ont été réutilisées il y a longtemps dans les environs, des morceaux de murs sont devenus ailleurs des fondations, des socles. Le sable rend la vieille monnaie.

Les morts sont longtemps généreux.

Un commentaire

  1. À Delphes, en particulier, les morts sont depuis longtemps généreux. Interrogez les pierres antiques, elles me connaissent et m’approuveront. Il n’y a que la lumière intense du ciel, bleu de Chagall, qui pourrait me contredire, elle obombre la présence encore visible des morts.

    Oh, que ce titre est rassurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *