Le 22 avril

J’ai l’estomac plein, les mots n’ont plus la légèreté et ne sortent plus de moi en riant. J’ouvre au hasard le manuscrit et, les yeux fermés, j’en copie une ligne.

ou pour quelqu’un d’autre et non plus pour l’accorder à son livre. Je voyais qu’elle avait enfin

J’aime les hasards, bien qu’ils soient tout sauf des hasards.

Je continue cent pages plus loin. Mes yeux ont vu les mots mis en exergue.

am I drinking too much ? est-ce mauvais pour le cœur ? I’m afraid de marcher sur la ligne. I’m afraid to fall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *